SABRES DE MAIN CUONG DAO / CHEM

SABRES DE MAIN CUONG PHAP / CHEM


Tranchants de mains ou sabre de main (CHEM)
Les tranchants de mains ont de multiples fonctions, on les utilise pour
bloquer, pour frapper, pour casser, mais aussi pour masser.
Ceux sont de merveilleux outils. Dans leur pratique, les techniques de
tranchants allient la force et la souplesse, encore une fois on retrouve le
principe du ÂM, DUONG, (positif, négatif).
Explication technique : Lors d’une attaque en tranchant, la main est
pendant toute sa trajectoire totalement décontractée, elle ne se contracte
qu’au moment de l’impact.
Ce principe est valable pour tous les tranchants et dans toutes les directions.
Important, pour qu’une technique de tranchant soit réussie, il faut
impérativement qu’on y associe une vive rotation du poignet. Ce dernier
verrouille la technique et la renforce.
Explications détaillées :



CHEM MOT : pour effectuer cette technique, mettre les bras croisés au niveau du cou. Les paumes des mains vers l’intérieur (face au visage). Les doigts sont, bien entendu, tendus et collés. Ensuite trancher avec la main la plus proche du visage.
Important : la main vrille jusqu’à l’impact.

CHEM HAI : même principe que pour le Chem Mot, mais partant de l’extérieur.
Important : la main vrille jusqu’à l’impact, exposant la paume vers le haut.

CHEM BA : cette technique de tranchant peut s’effectuer de 2 façons.
- 1) En partant du corps, niveau ceinture, la main est ouverte les doigts sont tendus et collés. Effectuer la technique en direction des côtes de l’adversaire.
- 2) même procédé, mais l’impact se fera au niveau du cou de l’adversaire.

CHEM BON : ce tranchant s’effectue directement au niveau du plexus.
Mettre le poing au niveau de la ceinture, ensuite lancer le bras en direction du plexus de votre adversaire en effectuant une vrille. Pendant que le bras se dirigent vers son point d’impact, la main s’ouvre, les doigts se tendent le poignet se verrouille.
Important : La position de la main au moment de l’impact est verticale.

CHEM NAM : ce tranchant ressemble au Chem Ba, mais la différence est que le bras qui va frapper fait un angle d’environ 45°. La zone d’impact est : le cou, ou sous l’aisselle.

CHEM SAU : ce tranchant s’exécute de haut en bas, bras tendu.
Le point d’impact est le crâne, ou l’épaule.
Remonter la main vers la nuque, ensuite lancer le bras vers le bas avec tout le poids du corps.

CHEM BAY : pour effectuer cette technique de tranchant, reprenez le principe du Chem Mot mais faites la en tournant de 360° ou 180°.

CHEM TAM : cette technique s’effectue dos à l’adversaire.
Lancer votre bras en effectuant une petite rotation du buste. Viser le bas ventre ou le visage de votre adversaire.

CHEM MÔT HAI TAY : même principe que le Chem Môt, sauf que là on lance les deux bras qui se trouvent tous les deux du même côté, en même temps, de haut en bas.

CHEM HAI HAI TAY : même principe que le Chem Hai, sauf que là on lance les deux mains en même temps, elles partent de chaque côté de la nuque pour finir de chaque côté de la nuque de l’adversaire.

CHEM BA HAI TAY : même principe que le Chem Ba, sauf que là on lance
les deux bras qui ce trouve tous les deux du même côté en même temps du
bas vers le haut.

CHEM BÔN HAI TAY : ce tranchant s’effectue comme le Chem Bôn.
Mettre les poings au niveau de la ceinture, ensuite lancer les bras en direction du plexus de votre adversaire en effectuant une vrille. Pendant que les bras se dirigent vers leur point d’impact, les mains s’ouvrent, les doigts se tendent, les poignets se verrouillent.

La position des mains au moment de l’impact est verticale.



مقالات ذات صلة