MASSOTHERAPIE

Massothérapie
Les MASSAGES.
Dans les arts martiaux, certains appellent cela de la « médecine martiale ». On peut éventuellement dire cela ! Mais en ce qui me concerne, je n’approuve pas vraiment cette «appellation ». Pour moi, nous ne sommes pas diplômés en médecine, donc le mot est impropre. Pour ma part, j’ai reçu une formation en massothérapie plantaire (BAN CHÂN BOP).
Dans l’Antiquité Chinoise existait un grand médecin du nom de DU PHU.
 DU signifie : traiter, guérir.
 PHU signifie : le cou de pied ou pied tout entier.
DU PHU (se prononce ZOU FOU) et signifie en langage moderne : Massothérapie du pied.
Des textes et des illustrations démontrent que le massage faisait partie de la médecine traditionnelle Chinoise vieille de 4000 ans.
En Occident, la pratique date de l’époque gréco-romaine. Chez les Grecs, qui étaient passionnés par la beauté et l’éducation physique, le massage était encré dans la culture populaire. Il était de coutume de faire suivre un bain d’une bonne friction avec des huiles. Monsieur Hippocrate (460-377 av J-C.) le « père » de la médecine Occidentale, l’utilisait comme méthode de traitement. Le grand Jules César avait droit, lui aussi, à un massage par jour ! (fait rapporté dans plusieurs livres d’histoire). Les romains ont perverti le massage et lui ont donné une sulfureuse réputation. Je m’explique, les Romains ont utilisé les massages à des fins de débauche, je vous laisse le soin de comprendre mes mots. Mais ne leurs mettons pas une mauvaise étiquette, car si il y avait des endroits où le massage servait à autre chose qu’à détendre, beaucoup d’autres endroits, heureusement, prodiguaient de véritables massages de détente. Exemple, les lieux publics, les thermes, les stades, les gymnases et les ateliers de massages. Au Moyen Âge et durant une bonne partie de la renaissance, le massage fut proscrit par le clergé. Le mot massage apparut dans le vocabulaire Français au XIXe siècle. Le terme vient du Grec massein (en Hébreuxmashesh et en Arabe mass) et signifie presser légèrement, palper, pétrir. Il faut savoir que depuis la découverte de la circulation sanguine par Harvey (XVIIe) la massothérapie n’a cessé d’évoluer. De 1960 à 1970, on assiste à une véritable renaissance des techniques de massage et de travail corporel.
Présentation de la massothérapie :
Pour moi, le toucher est sûrement la plus ancienne forme de thérapie naturelle. De grands spécialistes en la matière disent qu’il fait (le toucher) partie de nos gènes. Je pense sincèrement qu’ils ont raison, car porter sa main sur une zone sensible et la frotter est inné chez l’humain. Dans sa forme moderne, la massothérapie n’a fait que perfectionner et raffiner un geste que je qualifierais de primitif du toucher, et en a fait une méthode de prévention, de relaxation et de traitement. Le terme massothérapie englobe un ensemble de techniques de massage et de manipulations qui ont pour objectif de favoriser la détente (musculaire et nerveuse), la circulation sanguine, l’assimilation et la digestion des aliments, l’élimination des toxines, et le fonctionnement des organes vitaux.
La massothérapie se pratique surtout à l’aide des doigts et des mains. On peut aussi la pratiquer avec les pieds, les coudes, les genoux. Les manœuvres peuvent être appliquées sur tout le corps ou sur une seule partie, sur la peau, les muscles, les tendons et les ligaments ainsi que sur des points spécifiques situés le long des méridiens.
Il faut savoir que le corps humain se compose de milliers de cellules. Ces dernières finissent au bout d’un certain temps par mourir et de nouvelles cellules se constituent. On appelle cela renouveler son corps jour après jour. Remarquons aussi que la quantité de protéines de notre corps se renouvelle approximativement en 6 mois, cela étant surtout valable pour les Reins et le Foie. En ce qui concerne la muqueuse de l’estomac, le renouvellement se fera en 5 jours. La peau quant à elle se renouvelle en 3 mois. Si on prend le principe de cycle de la vie, (soit 7 ans chez la femme et 8 ans chez l’homme), en théorie, toutes les cellules de notre corps aurons étaient renouvelées.
Pour faire simple, lorsque les vieilles cellules disparaissent et que les nouvelles apparaissent, il faut avoir un très bon état d’esprit et aussi une bonne hygiène alimentaire. Si ces deux critères sont réunis, vous éviterez certains problèmes comme les maladies. Je ne le dirais pas assez mais il faut cultiver des idées positives et, je me répète, avoir une alimentation correcte. Ainsi vous permettrez à votre organisme de se régénérer avec des cellules fortes et surtout saines.
Moralité, « un esprit sain dans un corps robuste. »
L’objet de cette article n’est pas d’inciter les pratiquants à faire des massages quelconques, ni de promotionner la massothérapie, mais de faire une présentation des immenses directions possibles dans la voie de l’Art Martial Vietnamien. Comme je le dis plus haut, j’ai suivi une formation de masseur et j’ai pour objectif d’enseigner ces techniques aux élèves gradés (ceinture noire 2 Dan minimum) pour qu’ils puissent enrichir leurs potentiels techniques. De plus, le massage a une place importante pour nous, pratiquants d’Arts Martiaux.
Pourquoi a t-il une place importante ?
Il existe de multiples formes de massage. Pour les pratiquants, la meilleure méthode est celle du massage sportif.
Je m’explique : Le massage sportif se réfère à toute technique pratiquée avec les mains et susceptible de favoriser le rendement de l’athlète tout en tenant compte de son rythme à l’entraînement, en compétitions et en récupérations. Il faut savoir que le massage sportif a pour objectif de prévenir les accidents, d’activer le processus de régénération des tissus, d’augmenter la capacité à l’entraînement.
Le praticien (ou masseur), a pour « mission » d’ajuster la tonicité et la flexibilité de l’athlète lors d’un événement. Après une compétition ou autre manifestation il doit créer un état prolongé de détente musculaire, soigner les tissus musculaires endommagés et maintenir le corps de l’athlète dans un état optimal.
Voila pour les grandes lignes.
Il existe aujourd’hui plus de quatre-vingt techniques de massothérapie !
Chinoise, Thaï, Vietnamienne, Indienne, Suédoise, Américaine, Canadienne… ces techniques sont utilisées pour des raisons médicales, de bien-être et détente, de spiritualité. A chacun son massage.Voici deux schémas présentant la localisation des organes au niveau des mains.
Parlons maintenant du BAN CHÂN BOP (massage des pieds.)
Quelques conseils : Il faut toujours commencer le massage de préparation par le pied gauche et ensuite le pied droit. Pour le massage des points réflexes, toujours commencer par le pied droit et finir par le gauche. Tenir le pied avec une main, et masser avec la deuxième. On masse en général le pied avec la technique de la chenillette, l’extrémité du pouce (ou un autre doigt) avançant comme une chenille sur le pied.
Voici le massage de préparation tel que je l’ai appris.
1) Effleurage du mollet gauche.
2) Glisser alterner dessus du pied.
3) Pouces inter-croisés horizontalement, masser de bas en haut.
4) Pouce parallèle verticalement, masser de bas en haut.
5) Massage des orteils (masser, tirer, tourner).
6) Massage des métatarses.
7) Ecartement sur le dessus du pied et ensuite sur le dessous.
8) Essorage au dessus du pied.
9) Tenir avec une main sur le dessus du pied et tordre les orteils
10) Massage des malléoles.
A venir schémas des pieds avec localisation des organes.

مقالات ذات صلة