VIET VO DAO

LE VIET VO DAO par Christian Ayme CN 6eme DANG

Le Viet Vo Dao est l’un des arts martial les plus complet qui existe, il contient des techniques qui lui son propre. Entre autres, Les ciseaux (don chan) très impressionnants à voir, et la lutte vietnamienne (vat). Aussi spectaculaire que peuvent être ces techniques, chacune d’elles à été crée pour le besoin de l’époque, et s’acquiert par des méthodes pré-établies et ne doivent être exécutées qu’en présence d’un professeur. Alors pour les néophytes, à consommer avec modération.
 LES CISEAUX (DON CHAN) Les ciseaux sont la grande spécialité du Viet Vo Dao, l’apprentissage commence par les chutes et les roulades (LAN LON & TE) puis le Vo Sinh commencera par les ciseaux niveau jambe pour apprendre à saisir, il enchaînera par des doubles coups de pied niveau visage pour développé sa détente, la trajectoire et le point d’impulsion. Ces double coup de pied ont été créées pour repousser les envahisseurs venus à cheval alors que les paysans vietnamiens eux étaient à pied ! Le Vo Sinh passera ensuite au niveau buste. Comme c’est la partie du corps la plus volumineuse, on apprend surtout à entourer en serrant fortement l’adversaire avec ses jambes, donc à complètement se coller à lui. On apprend aussi à le visser pour le faire basculer en avant ou en arrière. Maintenant le Vo Sinh passe à l’apprentissage des ciseaux à la tête... et pour moi c’est là que cela devient intéressant ! Voici maintenant comment il faut procéder pour apprendre à faire des ciseaux. Pour les ciseaux au corps, demander à un partenaire de se mettre en pied joint, vous éviterez ainsi d’avoir la sensation que sa jambe vous gêne, le partenaire est bien entendu prêt à recevoir le ciseau, il doit tomber en arrière en enroulant le dos et avec la tête rentrée (menton contre la poitrine) ses bras sont en croix avec les coudes levés au niveau des épaules pour dégager la zone du buste. On commence à se mettre en garde avant de partir, on souffle un bon coup et on se lance, on apprend ainsi à enlever les hésitations. Surtout il ne faut jamais sauter pied joint pour le ciseau c’est un mauvais réflexe. Au moment de l’impact le corps doit faire un angle de 45° par rapport au sol, surtout ne pas saisir l’adversaire en arrivant en position horizontale, car le temps que vous fassiez votre saisie, vous risquez de vous écraser au sol. Mais avant tout le Vo Sinh doit apprendre à contrôlé sa force d’exécution car son partenaire ne doit pas sentir de « coup » à l’impact (ex : Le percuter en sautant sur lui trop vite, ou parce que votre genou lui rentre dans le ventre.) En bref, il ne faut pas commencer les techniques de ciseaux en prenant trop d’élan ça augmente le stress de votre partenaire, ce qui diminue la précision de la technique. Important, les pieds doivent pouvoir se croiser de l’autre côté du buste pour bien serrer l’adversaire...

مقالات ذات صلة