Historique du Viêt Tài Chi

Son fondateur : Maître PHAN HOANG
Maître Phan Hoang est né au Vietnam en 1936.

Il s’est formé aux arts martiaux et à la culture traditionnelle avec les plus grands maîtres dès son plus jeune âge.
C’est à la fois un homme passionné par les arts martiaux, un homme de lettres et un grand voyageur dans le monde entier.
En 1990, après de longs voyages autour du monde, de longs travaux de recherche, il élabore et codifie différentes techniques issues, entre autres, des arts vietnamiens pour donner vie au mouvement de Viet Tai Chi.


Un chemin vers l’accomplissement complet de soi.

Grâce à ses techniques très diversifiées, le Viêt Tài Chi convient à tout le monde. Les personnes âgées le pratiqueront comme art de bonne santé. Les hommes d’action y découvriront une surprenante source d’énergie … Les médecins peuvent prescrire, selon le cas, certains de ces mouvements comme complément thérapeutique. Le Viêt Tài Chi est un trait d’union entre toutes les disciplines d’art martiaux et sportives. Ainsi, les disciplines d’arts martiaux peuvent utiliser les mouvements du Viêt Tài Chi comme préséance à l’entraînement. Les ceintures noires de toutes disciplines y découvriront l’âme profonde des Art Martiaux ….
La particularité du Viêt Tài Chi est que chaque mouvement peut s’exécuter séparément « Khi Cong » du reste et qu’il correspond à un point précis d’un méridien et d’une méthode respiratoire appropriée. On peut pratiquer le mouvement choisi lentementpour apporter le calme et la détente ou de façon dynamiquepour stimuler le corps.
Chaque mouvement est le support physique d’une pensée philosophique ou d’un principe mental. Par la beauté des gestes, sa respiration spécifique, ses effets bénéfiques agissent puissamment sur chaque méridien et chakra. Le Viêt Tài Chiconstitue une approche inédite à la réalisation de l’homme épanoui et lucide. Ainsi, le corporel et le mental sont harmonieusement reliés.

Le Viêt Tài Chi est l’Art du Mieux Etre, la force de la souplesse


مقالات ذات صلة