Blocage / BO KHAK PHAP


Blocages ( KHAC PHAP)

Parades / Gat

Dans la pratique des Arts Martiaux Vietnamiens, nous utilisons plusieurs
formes de blocages.
Il faut savoir que les blocages sont souvent appelés « techniques de
défense ». On utilise une partie du corps, bras, main, jambe, genou, etc.…
Ceux-ci permettent d’éviter qu’une attaque adverse n’atteigne un des points
vitaux de notre corps.
Ces techniques peuvent être combinées à des déplacements et des
esquives, ce qui rend la défense plus sûre, et surtout permet de faire face à
un adversaire plus puissant que soi.
Le vo-sinh doit savoir qu’un blocage ne sert pas uniquement à bloquer, il
sert aussi, et surtout, à frapper.
Il devra prendre en compte qu’il est essentiel de ne pas subir l’attaque.
Je m’explique : Il faut profiter de cette action pour prendre l’initiative et
« tourner » la situation à son propre avantage, car les blocages sont
puissants et peuvent à eux seuls mettre fin au combat.
Mais attention, pour qu’ils soient efficaces, le vo-sinh doit être « léger et
fluide dans ses déplacements», avoir une bonne « connexion » avec le sol,
et ses positions doivent être « coordonnées » avec la rotation des hanches.
(Dans notre école on appelle cela utiliser la force tournoyante, mais ce sujet
sera développé et approfondi dans un ouvrage destiné aux niveaux
supérieurs.)

مقالات ذات صلة